Pour salariés ou demandeurs d'emploi

le financement FNE

LE FNE, C’EST QUOI ?

Le fonds national de l'emploi (FNE) participe au financement de la formation professionnelle, du chômage partiel, de la préretraite, ou encore de la réduction du temps de travail.

Depuis Avril 2020, pour face à la crise de la Covid-19 l’Etat a renforcé de façon exceptionnelle ce dispositif afin d’accompagner les entreprises en activité partielle, maintenir et développer les compétences de leurs salariés avec une prise en charge des formations à 100%.

A QUI S’ADRESSE CE DISPOSITIF ?

Ce dispositif s’adresse à toutes les entreprises du secteur privé, en activité partielle. Tous les salariés en CDD et CDI (sauf alternants et stagiaires), en activité partielle, peuvent en profiter.

POUR QUELLES FORMATION ET OÙ ?

Vous devez justifier de 1 600 h travaillées dans la branche dont 600 h dans l’entreprise de travail temporaire ou le groupe d’entreprise de travail temporaire.

L’ancienneté s’apprécie sur une période de référence de 18 mois à la date de départ en formation. Vous devez faire une demande de financement à Transitions Pro Île-de-France au plus tard 4 mois après la fin de votre contrat de travail ou contrat de mission et votre formation doit débuter au plus tard 6 mois après la fin du contrat.

Une dérogation est autorisée : vous pouvez être sans emploi au moment du dépôt de dossier.

QUELLES SONT LES CONDITIONS ?

La durée de formation ne peut aller au delà de la durée de l’activité partielle et doit avoir lieu pendant les heures indemnisées au titre de l’activité partielle.

Ce dispositif requiert également le maintien du salaire à 70% du brut minimum. La prise en charge est à hauteur de 100% sans plafond.

COMMENT PROCÉDER ?

Il faut soumettre chaque plan de formation à la DIRECCTE ou à l’OPCO comprenant :

Les données et l’accord du salarié en question

La formation demandée et son programme

Sa date de début et de fin et le devis de l’organisme de formation.

Parcours de formation

Les actions de formation doivent être organisées sous la forme d’un parcours comprenant, outre les séquences de formation, le positionnement pédagogique, l’évaluation et l’accompagnement de la personne qui suit la formation et permettant d’adapter le contenu et les modalités de déroulement de la formation.

Le parcours de formation, d’une durée maximale de douze mois,  peut mobiliser plusieurs solutions pédagogiques (présentiel, distanciel, formation en situation de travail…). Les parcours peuvent prendre différentes formes :
– parcours reconversion permettant à un salarié de changer de métier, d’entreprise ou de secteur d’activité ;
– parcours certifiant donnant accès à un diplôme, un titre professionnel, un certificat de qualification professionnelle, des compétences socles (CléA) et pouvant le cas échéant intégrer la VAE ;
– parcours compétences spécifiques contexte Covid-19 devant permettre d’accompagner les différentes évolutions qui s’imposent à l’entreprise pour sa pérennité et son développement : nouveaux marchés et nouveaux produits, nouveaux procédés de fabrication, nouvelles techniques de commercialisation et nouveaux services, nouveaux modes d’organisation et de gestion ;
– parcours anticipation des mutations : thématiques stratégiques pour le secteur et accompagnement des salariés indispensables pour leur montée en compétences et leur appropriation des outils et méthodes de travail dans le cas des transitions numérique et écologique.

Autres financement

0